Stop S.D.F., 2014 - Oscar Vautherin

proyectos

stop S.D.F., 2014

Un des graves inconvénients de ne pas avoir de toit est de devoir trimballer toutes ses affaires toute la journée, des affaires suffisamment encombrantes  pour limiter la mobilité de l´ individu.

Si on ajoute à cela  l´apparence négligée de sacs, de valises ou de caisses  exposés à un délabrement  inévitable, cela provoque  le rejet immédiat de la population de même que la stigmatisation de la personne qui transporte ces affaires l´empêchant d´accèder aux édifices publics et surtout l´accès aux bureaux de l´emploi.

Ce projet naît du besoin de garder temporairement les affaires personnelles des S.D.F. dans nos villes, proposant à ces gens  l´accès à un service de casiers( inexistants pour l´instant) en construisant  un nouveau mobilier urbain.

De la même façon que le parking des motos n´est pas soumis  au paiement du parcmètre ni à un permis spécial, le meuble urbain ainsi créé adopte les mêmes dimensions qu´une de ces motos et peut  se déplacer sur roues permettant ainsi le garer sur n´importe quel trottoir.

L´objet en question seerai pourvu d´un système de blocage de sa mobilité et nanti de serrures suffisantes pour garantir la privacité et la protection des affaires gardées à l´intérieur.

Une grande partie du projet repose sur les critères de distribution de ces éléments et des permis octroyés par la municipalité concernée.

Il convient de signaler que ces casiers mobiles seraient d´un usage unipersonnel, tenant l´usager pour responsable de son correct entretien

En résumé, cela répond  non seulement à  un besoin humanitaire mais aussi à la propreté et au décorum urbains .